Perçu comme un gage de qualité, d’écologie ou de valorisation du savoir-faire français, le Made in France est de plus en plus recherché par les consommateurs.

Dans cet article, nous nous questionnerons pour savoir si la tendance du Made In France pourrait profiter à l’intégralité de la chaine de valeur textile.

« La notion de Made In France ne valorise pas l’intégralité de la chaîne de valeur »

Opter pour le Made In France est un plus pour l’écologie car il s’inscrit dans une démarche de proximité, donc de diminution de l’empreinte carbone. Néanmoins, on se rend compte que le Made In France, tel qu’il est perçu, ne valorise pas l’intégralité de la chaîne de valeur mais unique -ment la fabrication soit l’industrialisation.

Pour bien comprendre ; la chaîne de valeur d’un textile est l’enchaînement d’activités qui va de l’idée à la commercialisation du produit, en passant par la création, la conception… Nous pensons que l’engouement pour le Made in France est une très belle opportunité pour la valorisation des compétences de l’hexagone. Nous pensons aussi que la création d’écosystème de savoir-faire peut avoir un echo plus large et plus innovant.

« Une chaîne de valeur favorisant les dynamiques sociales autant qu’écologique »

Imaginez des créatifs, des ingénieurs, des chefs de produits, des acheteurs, des imprimeurs, des confectionneurs …, travaillant en proximité utilisant les problématiques des uns comme opportunités pour les autres?!

C’est pour cela qu’avoir une pluralité de savoir-faire à proximité permet d’avoir une chaîne de valeur favorisant les dynamiques sociales autant qu’écologique tout en se projetant sur les enjeux de demain.


[Chez Télaé Design…]

On collabore depuis 8 ans avec des savoirs-faires de qualité pour la fabrication, la communication… de nos projets textiles. Ces partenaires sont régionaux, Français, et Européens car pour nous co-créer des projets avec nos voisins belges se fait en plus grande proximité qu’avec nos confrères toulousains !!